© 2015 by Flotographie.com Proudly made by Wix.com

Rallye du Trièves 2018 (Coeff 2)

 

Au vu des résultats récents, avec Loïc et ses parents nous avons décidé de rajouter ce rallye au programme, pour essayer de se qualifier à la Finale de la Coupe de France 2018.

Sur cette épreuve on est en terre inconnue, et il va donc falloir faire bien attention lors des reconnaissances.

Côté concurrence, on est 11 au départ, mais nous ne connaissons pas la plupart des concurrents. L'objectif est de terminer dans les 3 premiers, donc on aura pas besoin d'attaquer comme des sourds... Il suffira juste d'être régulier et de ne pas prendre trop de risque.

ES1 : COL DE MENS (4,900 km)
Comme d'habitude on part tranquillement car on est des vrais diesel... Rapidement on remarque que les conditions sont particulières... Il fait tellement chaud qu'on a l'impression de ne pas avoir de puissance, et la route est très très glissante, une vraie patinoire... Mais on arrive tout de même à faire le meilleur temps sur cette spéciale.

Classement spéciale : (11 Concurrents au Départ)
1. NOUS 3.46.0
2. RABILLOUD 3.46.8
3. MICOUD 3.47.6
4. LEGRAND 3.52.1
5. VASSEROT 3.52.7

Classement Général :
1. NOUS 3.46.0
2. RABILLOUD 3.46.8
3. MICOUD 3.47.6
4. LEGRAND 3.52.1
5. VASSEROT 3.52.7

47ème au Scratch - 6ème du Groupe N - 1er de Classe 2
Lien Strava :
https://www.strava.com/activities/1752563423

ES2 : LE PERRIER (4.750 km)
On ne sait pas trop ce que va donner cette spéciale, juste avant le rallye la DDE a inondé la route de gravier dans la descente... Et lors des recos le vendredi, ça tapait vraiment de partout dans les bas de caisse...
Le départ est lancé et dès le 1er virage on se fait une chaleur... Les roues bloquent sans grande raison sur un freinage, et on manque de finir dans le fossé... Heureusement Loïc gère parfaitement la situation et rattrape la Saxo, mais on perds facilement 1/2sec sur cette petite erreur... On roule sur le reste de la spéciale en mode défensif car le goudron est très très fondu et comme dit au dessus il y a du graviers de partout ce qui nous donne vraiment pas confiance...

Classement spéciale :
1. RABILLOUD 3.30.5
2. MICOUD 3.33.6
3. NOUS 3.34.9
4. LEGRAND 3.35.3
5. VASSEROT 3.36.4

Classement Général :
1. RABILLOUD 7.17.3
2. NOUS 7.20.9
3. MICOUD 7.21.2
4. LEGRAND 7.29.1
5. VASSEROT 7.37.4

47ème au Scratch - 9ème du Groupe N - 3ème de Classe 2
Lien Strava :
https://www.strava.com/activities/1752562280

On rentre au regroupement avec un peu de retard mais rien de grave. Puis de toute façon, on savait très bien que le 1er était très rapide, et que du coup il faudrait vraiment roulé fort pour être devant ! Pour le moment l'objectif podium est remplis.

La spéciale du Perrier est juste à 1km de l'entrée du parc fermé... Du coup il se passe un truc assez marrant... Les pneus sont hyper chaud à cause de la course et de la température extérieur, du coup c'est du vrai chewing-gum... Ajouté le goudron fondu dessus, le gravier dans le parc et les pneus qui ont refroidis pendant 45min... Ils sont du coup remplis de cailloux incrustés dans la gomme... Les 20 premières minutes de liaison sont du coup un vrai calvaire... On est à 50 et malgré tout, on manque de faire un tête à queue à chaque virage...

 

ES3 : COL DE MENS (4,900 km)
Il est quasiment 19h, mais il fait toujours très chaud... Mais c'est quand même mieux qu'au 1er passage. On part sur un bon rythme mais on fait vraiment gaffe... C'est toujours hyper glissant. On améliore par rapport à l'ES1, mais la Civic est toujours devant...

Classement spéciale :
1. RABILLOUD 3.42.7
2. NOUS 3.44.1
3. MICOUD 3.47.9
4. GAGLIARDI 3.49.2
5. VASSEROT 3.52.4

Classement Général :
1. RABILLOUD 11.00.0
2. NOUS 11.05.0
3. MICOUD 11.09.1
4. VASSEROT 11.21.5
5. GAGLIARDI 11.30.4

43ème au Scratch - 7ème du Groupe N - 2ème de Classe 2
Lien Strava :
https://www.strava.com/activities/1752562914

Fin de la 1ère étape, on rentre en 2nd position donc tout va bien

ES4 : LE PERRIER (4.750 km)
1ère spéciale du dimanche matin, il fait beaucoup plus frais que la veille. On part sur rythme correct mais sans trop en faire, malheureusement pas loin du 2ème km c'est le drame... On rentre dans un virage un poil trop vite... En soit ce n'est pas trop grave, car ça arrive régulièrement, mais cette fois ci y a du goudron liquide dans la trajectoire... Et des que les pneus se sont retrouvés dessus, la voiture a réagit comme sur du verglas... On part droit et on voit un mur de buisson devant nous, sans savoir ce qu'il y a derrière... A ce moment là d'après ma montre GPS on est à 102km/h.. On arrache le buisson, tape un arbre côté pilote et on saute dans un champs à 80km/h... On va bien, mais la voiture est détruite...

Le goudron dans cet état à 10h du matin... Vraiment incompréhensible et pourtant... Ce qui est la chose la plus frustrante, c'est qu'on ne prenait aucuns risques... Mais comme déjà ça c'est passé à 2 reprises (Drome 2012 : 3 tonneaux, Annonay 2018 Crevaison), à chaque fois qu'on assure on doit se déconcentrer et on fait une erreur... Ça nous servira de leçon pour les prochains rallyes, on roulera sur un gros rythme tout le long pour ne plus se déconcentrer...

Lien Strava :
https://www.strava.com/activities/1752563295

Au passage un grand merci au voisin qui n'ont pas hésité à nous donner à mangé : Pâté, pains, eaux fruits et glaces ... Et qui nous ont proposé de nous aider à sortir la voiture.

Sinon pour nous et la Finale ben malheureusement ça sent mauvais... On est 26ème à ce jour et ils prennent que les 24... Il faudrait qu'on fasse une autre épreuve, mais les points se terminent le 9 Septembre... Ça va être très compliqué de pouvoir refaire une course d'ici là... Surtout au vu du boulot sur la voiture... Donc à suivre... ! Peut être un miracle si on ne recule pas trop au classement et que plusieurs équipages se désistent pour la finale....